coupe de france 2019 arnas

CLUB VERTIGE

accueil

FFME NATIONALE FFME RHONE-ALPES FFME RHONE

Ce club est labellisé
avec 3 labels escalade



Vertige CLUB FORMATEUR
et pour le HAUT-NIVEAU
CLUB PERFORMANCE

FFME PERFORMANCE FFME PERFORMANCE
  - Réunions / Assemblées générales / Elus
  - Sorties Falaises
  - Autres
  - Elus et fonction
  - Photos vertige
  - Adhésion
  - Permanence et essais
  - Séances/Horaires
  - Lieux d'escalade
  - Plaquette
  - Les tarifs
  - Livres
  - Toutes Compétitions
  - Réservation du mur d'ARNAS
  - Les Dimanches d'Arnas
  - Le mur d'ARNAS
  - Le mur de Gleizé
  - Le mur de Beaujeu
  - Extraits

 
Accueil/Les dossiers/COMPETITIONS/Toutes Compétitions
Solène et Guillaume en or à Niort [16/05/2013]


La présence d’une sélection nombreuse au championnat de France de difficulté de Niort était le souffle prometteur d’une bonne issue. En effet 9 jeunes grimpeurs allaient défendre les couleurs du club en difficulté et 4 en vitesse, un nombre inégalé jusqu’alors et la plus forte présence d’un club français dans ce championnat.

Et ce fut la fête des juniors à Niort avec 2 grimpeurs de cette catégorie qui allaient élever leur niveau pour remporter le titre national suprême.

Honneur à Solène Mienné-Sicinska
Dès les qualifications Solène montre son envie de vaincre en sortant au sommet les 2 voies de qualification. Elle accédait ainsi à la demi-finale du samedi. Dans une voie particulièrement sélective, elle se détachait des 26 du groupe pour terminer très bien placée en embuscade à la 4ème place. Les 3 qui la précédaient étaient d’un niveau reconnu et il lui faudra être forte pour croire à sa chance. A ce stade, elle aurait signé pour monter seulement sur l’une des plus basses marches du podium, mais elle savait que les calculs ne font pas gagner et qu’elle devrait s’employer pour grimper à son meilleur niveau dans la finale.

La finale de Solène
En découvrant la voie de finale, le coach et les avertis du club avaient conscience que le profil proposé conviendrait assez bien à Solène. La voie longue en développé de 18 mètres, n’était pas trop déversante et équipées de petites prises à arquer et de ce fait aller demander plus de technique que de puissance, le point fort de Solène.

En commençant sa voie, dans les gradins, le club Vertige retenait son souffle. Elle se jouait bien des premières difficultés où les précédentes grimpeuses moins bien classées avaient chuté et la grimpe était déliée et limpide. Dans la dernière partie de la voie, il fallait déchiffrer nombre de pièges, ce qu’elle fit en élevant son niveau. Ainsi, elle alla très haut jusqu’à l’épuisement et chuta sur un pas inhumain. Les supporters de Solène croyaient alors vraiment qu’il serait dur de la dépasser.
Les 2 suivantes étaient très fortes mais chutèrent plus bas que Solène.

L’épilogue de la finale
Alors que la dernière s’élançait, l’émotion était dans toutes les gorges du club, c’était déjà un bel exploit de la voir seconde et en pensant que le titre était alors accessible, plus d’un avaient les yeux rougis. Une tension énorme régnait dans le camp vertigien, partagé entre les optimistes qui y croyait et ceux dont le résultat acquis était déjà exceptionnel. Les premiers eurent raison, lorsque la dernière concurrente ne parvint pas à la hauteur de Solène. Ce fut l’explosion de joie après juste un court instant d’hésitation pour réaliser la performance. Solène Mienné-Sicinska est Championne de France. 9 ans après Marine Thévenet, le club retrouvait un titre de champion en difficulté. Solène était aux anges. Elle est par conséquent de ce titre, sélectionnée pour les 2 prochaines compétitions internationales au sein de l’équipe de France Jeunes.

Honneur à Guillaume Moro
Dès l’échauffement, prélude des qualifications en vitesse Guillaume dépassait déjà le temps requis pour sa sélection en équipe de France et aux compétitions internationales à venir en 7’17. Mais ce temps non fait en compétition ne peut être retenu et il faudra le faire dans les phases suivantes. Dans les premiers duels, il est tout de suite en action sans commettre d’erreurs importantes, il réalise ainsi 9,49 puis 7’41 et termine 1er.

La demi de tous les dangers
Dans la demi, opposé au dernier, il est encore dans le coup en réalisant 7’87 mais passe en second rang. Il est opposé maintenant en finale au meilleur de la demi et à celui qui dispute souvent le duel final avec lui avec des issues diverses. Au vu des temps, les grimpeurs sont très proches et sur l’ensemble c’est Guillaume qui a le meilleur temps en 7’41 ! Quelle sera la fin de l’histoire cette fois-ci ? C’est la question que se pose les vertigiens alors et c’est encore une tension énorme qui règne dans le camp Vertige: ils n’en peuvent plus, il faut l’issue et vite, plus vite.

Une finale de rêve
Guillaume s’élance parfaitement et reste bien dans le rythme, il est légèrement en avance à mi-parcours mais talonné de près par Quentin. Dans la seconde partie, il accélère encore sans fautes et se détache pour frapper le top en 6’90 devant Quentin en 7’47. C’est la liesse sur les bancs du Club Vertige, un deuxième titre du jamais vu dans une même compétition. Guillaume Moro est champion de France de vitesse. Deux ans après son dernier titre en cadet acquis en 2011 à Arnas, il réédite en junior et cerise sur le gâteau, il bat son propre record et détient le nouveau record de France junior de la spécialité. Il est donc qualifié pour les futures compétitions de vitesse internationales avec l’équipe de France Jeunes. Nous le retrouverons Samedi 25 mai à Niort, dans la catégorie senior.


De belles autres performances
Bien sûr, ces 2 beaux résultats ont un peu éclipsé d’autres belles performances.
En difficulté, le club a eu 2 autres finalistes. Meije Vellot en junior, qui 6ème après les demi, tombe bas dans la voie de finale et termine 7ème. Une déception pour elle, qui avait une belle carte à jouer dans cette finale aux valeurs resserrées. Nous la retrouverons au même endroit samedi 25 et dimanche 26 chez les Seniors, de quoi prendre sa revanche, elle en a les qualités.
Nathan Biotte en minime, qui 4ème en demi, avait de beaux atouts pour accrocher un podium. Il sera en finale dans la même voie que Solène, où il ira très haut mais pas suffisamment pour mieux se classer. Il est terminera 6ème, après un beau parcours, plein de pugnacité et sera très près du niveau des premiers.
Quatre autres iront en demi : Thomas Thenot (19 en junior), Laureen Raginel (23 en cadette), Emma Raginel (19 en minime) et Julianne Mc Carron (15 en minime)
Mathilde Godon, junior et Raphael Castanier cadet n’iront pas en finale.
Sur l’ensemble du détachement, des 9 en difficulté, 7 iront en demi, 3 en finale et au bout 1 titre, une belle musique.

En vitesse, Raphael Castanier terminera 3ème après un duel fratricide avec Kévin Girerd.
Thomas Thenot terminera 3ème après un duel préalable perdu avec Guillaume en demi
Bravo à la vitesse pour ces podiums superbes.

Tous auront défendus vraiment leur chance dans un bel esprit de compétition. Les quelques déceptions ne peuvent que faire mieux rebondir. Bravo à tous.

Des entraîneurs affûtés
Enfin, le club est fier aussi de ses entraineurs et particulièrement d’Alain Bouvier qui a su mettre sur les rails toute cette équipe pour qu’elle arrive aux France avec ses meilleures armes.


Une video de Sheila sur la vitesse (époustouflant!)





---


Liste des membres inscrits
  

Nb de visiteurs depuis le 01/01/2010: 2821974
Nb de visiteurs aujourd'hui: 1409
Nb de connectés non inscrits: 4
Nb d'inscrits connectés: 0
Liste des membres connectés:
Historique du Nb de visiteurs [ 2004/2005/2006/2007/2008/2009/2010 ]: [ 4 602/5 420/14 321/24 834/32 096/95 311/84021 ]

Toutes les informations sur le site internet de votre club: www.club-vertige.fr
referencementgoogle.com

Artiphp 2.0.0 © 2003 est un logiciel libre distribué sous licence GPL.
Ce logiciel a été sécurisé par phpSecure